fbpx
Follow Us On

The Smile Club (Extraits)

Kyra Jean Green x Brittney Canda

The Smile Club présente les patients atteints de maladies mentales comme les héros de l’histoire et renverse le regard le plus sain du genre d’exploitation « film d’asile ». La chorégraphie met en scène un groupe de personnes présentant des symptômes de divers troubles mentaux alors qu’elles sont institutionnalisées pour un traitement expérimental. Ce traitement prétend leur apprendre à réorienter leur négativité vers des schémas de pensée plus utiles et positifs en leur apprenant à sourire ; en réalité, il s’agit de leur apprendre à masquer leurs véritables sentiments et à faire semblant d’être heureux.

The Smile Club (Extraits)

Kyra Jean Green x Brittney Canda
  • 4:10

La chorégraphie et le scénario de The Smile Club sont inspirés de prétendues pratiques psychiatriques pratiquées à Budapest, en Hongrie, pendant la Grande Dépression. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la ville a acquis la réputation de « la ville des suicides ». Une école s’ouvre avec un objectif simple : apprendre à la population à sourire. L’idée était que cela déclencherait plus de production de sérotonine et guérirait une ville appauvrie, collectivement traumatisée par la guerre, de l’envie généralisée de mettre fin à ses jours. Ce spectacle donne aux spectateurs l’inspiration et la prise de conscience que chacun a la capacité d’affecter directement son propre bien-être ainsi que celui de ceux qui l’entourent.

ChorégrapheKyra Jean Green
RéalisatriceBrittney Canda
InterprètesAlexandre Carlos,⁠ Charles-Alexis Desgagnés,⁠ Emmanuelle Martin⁠, Genevieve Gagné⁠, Janelle Hacault,⁠ Kyra Jean Green,⁠ Marco Edouard⁠, Sara Harton⁠
Design costumes & maquillageDamian Siqueiros
Directeur techniquePascal Champagne
LumièreClaude Houle
ScénographieJen Strahl⁠ et Dominique Coughlin
Année