fbpx

2021 – 2024 | RACINES/OHTÈ:RA

À la découverte du Festival Quartiers Danses
2021 - 2024

RACINES/OHTÈ:RA

©️ Milena Coutant

Racines/Ohtè:ra est un projet qui s’ancre dans les savoirs autochtones, le mot ohtè:ra signifiant ‘racine’ en langue mohawk. Dans une optique de réconciliation des peuples autochtones et allochtones à Tiohtia:ke, Montréal, le FQD a organisé en 2021-2022, en collaboration avec la chorégraphe et interprète Barbara Kaneratonni Diabo, deux sessions de six ateliers de danse et de rythmes.

 

 

En 2024, le projet évolue dans une direction différente : Pour la deuxième édition, les activités proposées dans le cadre du projet visent à offrir un contexte où les danses et les rythmes autochtones puissent contribuer à la résurgence culturelle. S’adressant uniquement à des personnes autochtones, Racines/Ohtè:ra présente une opportunité pour les participant.e.s de (re)découvrir des héritages et une identité culturelle qui leur est propre dans un espace qui priorise le plaisir et l’expression de soi.

 

En 2021-2022, la première série d’ateliers a eu lieu à l’organisme PAS de la rue , qui a pour mission d’accueillir, de soutenir et d’accompagner toute personne âgée de 55 ans et plus sans domicile fixe ou en situation de grande précarité. Ces ateliers ont été réalisés dans une perspective d’inclusion, de stabilisation et de valorisation. La deuxième série a été réalisée avec PAQ – Projets Autochtones du Québec, un organisme qui accompagne les personnes des Premières Nations, Inuits et Métis en situation de précarité de logement. En 2024, le FQD a renouvelé le partenariat avec PAQ et introduit dans le projet un nouveau partenaire: les Centres de la jeunesse et de la Famille Batshaw. Cet organisme permet entre autres à de jeunes autochtones en situation de précarité d’évoluer dans un environnement stable et sécuritaire, avec des services psychosociaux, de réadaptation et d’intégration sociale.

Au cours des ateliers, Barbara Kaneratonni Diabo a non seulement partagé ses propres racines, mais a également instauré un espace propice à l’échange et à la curiosité, favorisant ainsi l’exploration de divers aspects de l’héritage culturel autochtone. Ce processus a encouragé les participant.e.s à l’exploration artistique de leurs racines, tissant des liens entre la découverte de soi et des autres. Ces rencontres entre Barbara Kanerationni Diabo et les participant.e.s ont permis le croisement des réalités partagées et non partagées, ce qui crée des opportunités créatives facilitant l’établissement de connexions significatives. Porteur d’histoires, le corps en mouvement devient un outil d’expression, le pivot au cœur de ces liens.

Chez PAS de la rue, la rencontre entre allochtones et autochtones a contribué à une compréhension plus profonde et une écoute mutuelle de différentes réalités et savoirs. Chez PAQ et Batshaw, en encourageant le partage et l’expression des expériences vécues des personnes autochtones, le projet a contribué à renforcer un sentiment d’appartenance à leur identité et à la réappropriation de leur propre culture. Ainsi, de nouveaux liens entre les savoirs et les réalités autochtones ont été tissés à travers la danse et les rythmes.

Nouvellement en 2024, deux pow-wow furent organisées en collaboration avec les organismes partenaires, Barbara Kaneratonni Diabo et plusieurs artistes invité.e.s. Pratique ancestrale du rassemblement et d’échange, c’était l’occasion de se retrouver en communauté et de partager un moment festif, dans le but de célébrer les riches héritages culturels des peuples autochtones.

 

Un grand merci aux artistes Barbara K. Diabo, Moe Clark, Sam Ojeda, Stéphanie Heroux-Brazeau, Kahentisa’s Alfred et au groupe The Red Tail Spirit Singers d’avoir partagé leurs pratiques et savoirs lors des ateliers et des cérémonies et à tou.te.s les participant.e.s de rendre ces activités festives, bienveillantes et puissantes.

 

«Projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec »

L'atelier en images

Partenaires

Artiste impliquée

Barbara Kaneratonni Diabo

Chorégraphe et interprète