Vivus James Viveiros / Rebecca Margolick / Trip The Light Fantastic


13 septembre 2019 20:00
90 min
Cinquième Salle de la Place des Arts
Voir sur Google Map

TERRE

Chorégraphe : James Viveiros


TERRE est basé sur le chiffre trois et sa signification symbolique dans la vie, la religion et l’histoire. Le pouvoir du chiffre trois est universel. Il représente le monde avec le ciel, la terre et l’eau. Il représente l’homme avec le corps, l’âme et l’esprit. Il représente le tout, avec un début, un milieu et une fin. TERRE naît du constat évident que notre planète est fragile et en péril. Dans ce trio, trois êtres sont chargés de découvrir une nouvelle planète, un nouvel endroit pour se sentir chez soi. Poursuivant son travail sur la connectivité, Jame Viveiros explore ce concept relationnel dans un univers et un terrain inconnu.

Cette pièce a bénéficié d’une résidence de création au studio Ballet Hop, au studio Z et Louise Lapierre Danse.

Distribution

Interprètes : James Viveiros, Sara Hanley et Jason Martin
Mentor / oeil extérieur : Isabelle Poirier
Musique : Line Katcho
Éclairage : Rasmus Sylvest
Photographe : Emily Gan
Graphiste : Line Katcho
Remerciements : NAADA Yoga Montreal, AYM Montreal, La Compagnie Marie Chouinard CMC

Bunker - Vault

Chorégraphe : Rebecca Margolick


La première partie de la pièce
Bunker est une exploration de ce que le terme « chez soi » signifie pour la chorégraphe et danseuse, Rebecca Margolick et des ressorts pour rester enraciné dans un monde éphémère au rythme effréné.

La deuxième partie de la pièce Vault transporte la notion de « chez soi » hors de l’expérience personnelle de la chorégraphe. Que signifiait la notion de foyer pour les femmes qui résidaient au YWHA (Young Women’s Hebrew Association) et à la Maison Clara De Hirsch pour les filles travailleuses à New York, de 1899 à 1950?

Grâce aux archives de ces deux institutions qui offrait un foyer et une communauté à celles qui en avaient besoin, les comptes-rendus des conseils d’administration, les correspondances, les photos et les dossiers des résidentes, Rebecca Margolick investigue les récits personnels de ces femmes. Nom après nom, adresse après adresse, épreuve après épreuve, elle contextualise les échos et les parcours de ces femmes pour la plupart sans nom. Comment retranscrire leur histoire, leur offrir un témoignage avec le corps et la danse?

Ce travail a été facilité par une bourse de recherche de la Conney Conference auprès des Archives 92Y.

Cette pièce a bénéficié d’une résidence de création au Conseil des Arts de Montréal.

Distribution

Interprète : Rebecca Margolick
Mentor / oeil extérieur : Maxx Berkowitz
Musique : Nils Frahm
Costume : Rebecca Margolick
Photographe : Maxx Berkowitz
Remerciements : Conney Conference 2019

One moment in time

Chorégraphe : Kyra Jean Green | Trip The Light Fantastic


One Moment At A Time
pose un regard sur les moments qui semblent éternels et d’autres qui s’envolent en un clin d’œil. Ce solo est inspiré de la pièce The Man Who Travelled Nowhere In Time Chapter II que la compagnie Trip The Light Fantastic a interprétée en 2018. Comment pouvons-nous contrôler la rapidité ou la lenteur avec lesquelles le temps passe ? Ce solo explore l’espace entre les secondes qui peut sembler éternel.

Cette pièce a bénéficié d’une résidence de création au CRCS Saint-Zothique et au studio Ballet Divertimento.

 

Distribution

Interprète : Janelle Hacault
Musique : Arrangements par Pascal Champagne, autre musique par Franz Schubert et SHXCXCHCXSH
Photographes : Vanessa Fortin and Romain Gibaud
Remerciements: Ce solo a été inauguré au laboratoire Localmotion Dance et présenté lors d’une exposition à Arsenal dans le cadre d’une résidence donnée par Danse Danse.

Partager cette page

Patrimoine Canada
CAC
CALQ
Culture et communications québec
CAM
Ville de Montréal