Lo Fi Dance Theory / Maya Orchin / Next Zone


11 septembre 2019 20:00
65 min
Cinquième Salle de la Place des Arts
Voir sur Google Map

Porcelain

Chorégraphe : Wynn Holmes | Lo Fi Dance Theory


Être l’enfant d’une icône adulée, c’est être sûr de vivre un moment difficile pour s’émanciper et sortir de son ombre. Porcelain l’a eu plus difficile que la plupart, car son parcours relève davantage de celui d’un amateur de la nonchalance.
Porcelain explore l’histoire familiale, la masculinité, l’endurance physique et le talent.

Distribution

Interprète : Nico Archambault

In the Wake

Chorégraphe : Maya Orchin


In the wake
explore les profondeurs de la peur qui manipule nos perceptions et tord le tissu de notre conscience. Cette pièce entraîne le spectateur dans une existence disséquée, déchirée entre les traumatismes physiques de la vie réelle et les conséquences existentielles qui en découlent. En quoi les peurs se transforment une fois incarnées? Les interprètes naviguent dans un espace hyper-vibrationnel créant un nouveau paysage vigoureux et électrique. Ils mettent en scène leurs propres expériences avec une dimension futuriste, donnant naissance à quelque chose d’inattendu. Les histoires des uns s’entremêlent avec celles des autres, au cours d’une expédition au départ solitaire mais qui se transforme en une aventure chaotique et passionnante.

Distribution

Interprètes : Shawn Brush, Rebecca Margolick, Mei Yamanaka
Mentor / oeil extérieur : Mary Madsen
Costume : Maya Orchin
Photographe : Melissa Wu
Vidéaste : Simon Burill

Ritual for the Inuit

Chorégraphe : Lene Boel | Next Zone

Avec RITUAL FOR THE INUIT, la chorégraphe Lene Boel explore l’influence des mythes nordiques que cet artiste affectionne particulièrement. Créé en 2010, la pièce se nourrit d’une recherche sur le terrain au Groenland et juxtapose la culture inuit, sa relation à la magie et à la spiritualité à la culture urbaine du hip hop et du breakdance.

Les deux danseurs évoluent dans un cercle, territoire de partage où chacun est à équidistance du centre et qui se trouve au coeur de la culture inuit et hip hop.  Traditionnellement, les Inuits y résolvent leurs conflits tandis que les danseurs de hip hop s’y défient à coups d’invention gestuelle explosive.

La chorégraphe Lene Boel crée un spectacle unique sur les forces fondamentales de l’humanité, un hybride où se mêlent la danse, une musique entre hip hop et percussions et la lumière dans une scénographie minimaliste et saisissante.

Distribution

Interprètes : Hocine Khiar, Mehdi Belkabir
Musique : Rex Casswell (UK)
Costumes : Dorte Thorsen (DK)
Éclairage : Jesper Kongshaug (DK)
Photographe : Stuart McIntyre
Directeur Technique : Malte Haugaard
Remerciements : Le Conseil des Arts Danois et le Fondation William Demant.

Partager cette page

Patrimoine Canada
CAC
CALQ
Culture et communications québec
CAM
Ville de Montréal