Lo Fi Dance Theory / Maya Orchin / Next Zone


11 septembre 2019 20:00
65 min
Cinquième Salle de la Place des Arts
Voir sur Google Map

Porcelain

Chorégraphe : Wynn Holmes | Lo Fi Dance Theory


Être l’enfant d’une icône adulée, c’est être sûr de vivre un moment difficile pour s’émanciper et sortir de son ombre. Porcelain l’a eu plus difficile que la plupart, car son parcours relève davantage de celui d’un amateur de la nonchalance.
Porcelain explore l’histoire familiale, la masculinité, l’endurance physique et le talent.

Cette pièce a bénéficié d’une résidence de création au CRCS Saint-Zothique, la Compagnie Marie Chouinard, le Conseil des Arts de Montréal et la Place des Arts.

Distribution

Interprète : Nico Archambault

In the Wake

Chorégraphe : Maya Orchin


In the wake
explore les profondeurs de la peur qui manipule nos perceptions et tord le tissu de notre conscience. Cette pièce entraîne le spectateur dans une existence disséquée, déchirée entre les traumatismes physiques de la vie réelle et les conséquences existentielles qui en découlent. En quoi les peurs se transforment une fois incarnées? Les interprètes naviguent dans un espace hyper-vibrationnel créant un nouveau paysage vigoureux et électrique. Ils mettent en scène leurs propres expériences avec une dimension futuriste, donnant naissance à quelque chose d’inattendu. Les histoires des uns s’entremêlent avec celles des autres, au cours d’une expédition au départ solitaire mais qui se transforme en une aventure chaotique et passionnante.

Cette pièce a bénéficié d’une résidence de création au Conseil des Arts de Montréal.

Distribution

Interprètes : Shawn Brush, Rebecca Margolick, Mei Yamanaka
Mentor / oeil extérieur : Mary Madsen
Costume : Maya Orchin
Photographe : Melissa Wu
Vidéaste : Simon Burill

Immortality

Chorégraphe : Lene Boel | Next Zone

IMMORTALITY explore le rêve d’immortalité de l’homme, qui sert de fondement à de nombreuses pensées philosophiques et religieuses depuis le début de l’humanité. La pièce ne se concentre pas seulement sur l’histoire, les traditions et les rituels, mais aussi sur les visions futuristes des scientifiques: l’immortalité à venir avec le rajeunissement artificiel du corps ou la libération de l’esprit humain de l’enveloppe charnelle.

IMMORTALITY est interprété par le danseur japonais Ismaera Takeo Ishii, qui est l’un des rares danseurs à mêler une pratique fortement ancrée dans la danse butoh avec la danse urbaine de haut niveau. L’intense concentration intérieure du butoh mêlée au caractère explosif de la danse urbaine crée un espace chorégraphique intéressant pour la chorégraphe Lene Boel qui excelle dans la combinaison de gestes ultra précis et des mouvements physiques extrêmes.

Cette pièce a bénéficié d’une résidence de création au studio Ballet Hop.

Distribution

Interprète : Ismaera Takeo Ishii
Musique : Rex Casswell (UK)
Costumes : Dorte Thorsen (DK)
Éclairage : Jesper Kongshaug (DK)
Photographe : Dan Aucante
Directeur technique : Malte Haugaard
Remerciements : Le Conseil des Arts Danois et la Fondation William Demant.

Partager cette page

Patrimoine Canada
CAC
CALQ
Culture et communications québec
CAM
Ville de Montréal