fbpx

Projections Cinéma : Brighton, Los Angeles & Montréal à l’Écran

5 septembre 20248 pmOffice national du film du Canada - ONF

Au programme

Découvrez une sélection de films sur la danse inspirants , mettant en avant le talent et la créativité d'artistes locaux.ales et internationaux.ales. Cette sélection vous fera voyager de la charmante Brighton à la dynamique Los Angeles, en passant par la vibrante Montréal. À travers ces œuvres cinématographiques, découvrez des perspectives artistiques diversifiées et des histoires émouvantes qui transcendent les frontières culturelles. Une expérience immersive à ne pas manquer pour tous les amateurs.rices de cinéma et de danse ! La projection sera suivie d'un échange avec les artistes, offrant une opportunité unique de discuter de leurs œuvres et de leurs processus créatifs.

Reverie (11 min)

Emilia Robinson & Sidonie Carey-Green (Brighton)

REVERIE : Un lieu où l’on peut être, où l’on peut muser et où l’on peut chercher, sans condition ni attente.

Incarnant un état de rêverie, perdant toute notion de temps, répondant aux rythmes naturels et au paysage qui l’entoure, elle y trouve à la fois aisance et inconfort. Elle se trouve quelque part entre la tension de l’incertitude et la sensation libératrice de l’ouverture du corps et de la pensée. Elle est ici, maintenant. L’influence d’inspirer profondément tout en remarquant les formes, les textures et les sons subtils de la nature. Elle comprend ce que la surface de la peau ressent vraiment et ce qu’il y a peut-être en dessous. Elle absorbe tout et réalise que tout ce qui est sauvage est connecté.

Peace starts with me (1 min)

Magali Charrier

Magali Charrier a été commissionnée par PUMAPeace, avec 7 autres artistes, pour créer une pièce autour de l’idée de la Paix pour le Festival Mondial de la Paix 2011.

«Pour films4peace, j’ai cherché à dépeindre les batailles intimes qui se déroulent quotidiennement à l’intérieur de soi et le voyage chaotique qui a lieu pour atteindre la paix intérieure. Un décor simple : un long plan fixe, une silhouette humaine dans un espace vide. L’immobilité. Soudain, des ombres sortent de la figure humaine, d’abord sporadiquement, puis frénétiquement en entrant et en s’extrayant, en interférant et en perturbant frénétiquement l’état initial, jusqu’à l’obscurité. La paix survient comme un souffle soudain né du chaos.«

Dancing to Art (6 min)

Corali Dance Company (Brighton)

Corali, leader dans le domaine de la danse créée par des artistes ayant un handicap mental, travaille avec la Tate depuis 1998 et est expert en matière d’occupation créative de l’espace dans nos galeries.

«Nous avons invité Paul, Sherri, Bethan et Dj de Corali à concevoir des performances en réponse à quatre œuvres d’art de la Tate Britain.Nous voulions montrer ce qui se passe lorsque les gens ont la liberté de profiter de la galerie comme ils l’entendent, et comment cela peut ouvrir de nouvelles voies pour répondre à l’art.»

Until We Die (19 min)

Brigitte Poupart, Myriam Verreault

Créé par Brigitte Poupart, ce spectacle alliant théâtre, arts du cirque, danse et musique électronique, d’abord présenté en 2022 à l’Arsenal puis l’été dernier au Théâtre Le Diamant à Québec, est rapidement devenu un incontournable.

Until we die bouscule les conventions et renouvelle l’expérience théâtrale traditionnelle. En déambulant dans les différentes scènes disséminées dans l’espace, en côtoyant physiquement les artistes, le public devient partie prenante du spectacle. S’ouvrant sur une catastrophe et se terminant en apothéose festive et euphorique, Until We Die raconte une histoire à l’envers, c’est-à-dire que la fin du spectacle est en réalité le début de l’histoire.

Martyrdom of a Prodigal Child (4 min)

Isaiah Kim

Ce film est une œuvre d’art qui explore les pensées et les émotions tumultueuses d’un enfant prodigue atteignant l’expiration de son enfance et faisant la transition vers les dures réalités du «VRAI MONDE». Pour beaucoup, l’enfance est une période d’innocence, de liberté et de potentiel illimité. Constamment bombardés de messages confus trop positifs et de visions du monde idéalistes qui ne font qu’obscurcir leur vision et leurs attentes de ce qu’est réellement le monde. De nombreuses personnes se retrouvent ainsi mal préparées et préparées à une vie idéalisée qui n’a jamais vraiment existé. La fin de l’enfance équivaut à la fin du potentiel…

Cette pièce est un message et un rappel pour toutes les personnes dans le monde qui se sentent perdues, incertaines, mal préparées et qui s’interrogent sur la validité de leur propre existence. Peu importe ce que le monde vous dit : «Vous méritez d’EXISTER». 

Saint - Remi (4 min)

Simon Vermeulen (Montréal)

Un danseur échoué dans les débris d’une mine est ranimé par l’énergie céleste qui bat en lui. Tourné dans l’ancienne mine d’amiante de Saint-Rémi-de-Tingwick au Québec, ce court métrage met en scène le Tétraèdre, une sculpture de l’artiste en fer forgé dans laquelle il danse. Servant à la fois de prison et de piédestal, cette sculpture symbolise les créations délétères de l’humanité qui l’élèvent en la ruinant. Cette dualité se reflète également dans le paysage lunaire grandiose mais désertique de la mine, demeurée stérile depuis sa fermeture en 1968. Malgré la désolation, Saint-Rémi est une ode à la revégétalisation, un espoir que la flore, comme le danseur, ressurgira en quête de lumière, même si ce n’est qu’au-delà de notre existence.

OffSpin Cycle (13 min)

Marites Carino x Tentacle Tribe (Montréal)

Cette pièce de groupe fantaisiste commence dans une laverie automatique, mais part ensuite dans des directions inattendues. OffSpin Cycle s’inspire de l’œuvre de l’artiste visuel espagnol Paco Pomet, sous la direction chorégraphique d’Emmanuelle Lê Phan et interprétée par les danseurs de Tentacle Tribe. Principalement tourné en 16 mm à Montréal, sur une musique d’Elon Höglund, cofondateur de Tentacle Tribe, le court métrage joue avec le potentiel inimaginable des possibilités au-delà de la frontière de votre zone de confort. Le projet a reçu une bourse Digital Now du Conseil des Arts du Canada et a été financé par le Conseil des Arts du Québec.

ABYSSAL (7 min)

Morgane Le Tiec & Xavier Curnillon (Montréal)

Ce court-métrage explore la complexité de la féminité émancipée aux prises avec les vieux schémas de pensée. De l’obsession de pureté aux gestes aveugles d’une liberté sans repères, Abyssal étudie les profondeurs de l’intimité dans un repli sur soi à la fois angoissant et salvateur, révélant un corps dépouillé qui ne cherche qu’à exister.

Détails

  • Jeudi 5 septembre 202420h
  • Office national du film du Canada - ONF
  • 65 min + 30 minProjection de films + Discussion avec les artistes
  • 15$10$ Tarif réduit

Partenaires