Dans le cadre de ses projets spéciaux 2019, le Festival Quartiers Danses, avec le soutien de la Caisse Desjardins du Coeur-de-l’Île, offre des ateliers de danse en collaboration avec l’organisme Relais Famille. 

Relais Famille est le seul organisme communautaire au Québec voué exclusivement aux familles et proches des personnes en instance de détention, en détention ou en libération à la suite d’un emprisonnement. Fondé en 1998, l’organisme appuie les familles qui doivent souvent affronter jusqu’à une heure et demi de route pour se joindre à une activité. L’organisme offre plusieurs activités permettant à ses membres de verbaliser les épreuves qu’ils traversent. Toutefois, plusieurs d’entre eux ne sont pas forcément à l’aise, ou ne souhaitent pas s’exprimer directement sur ce qu’ils ressentent. La danse devient alors un outil privilégié pour s’évader des préoccupations quotidiennes, pour rire et faire naître un sentiment d’appartenance.

“L’atelier était principalement fréquenté par des femmes”, nous dit Roxanne Dupuis, la danseuse qui a animé les douze ateliers. “Je les ai encouragées à venir avec leurs maris. J’ai compris que plusieurs s’abstenaient de venir car ils associaient la danse à des stéréotypes négatifs. Dès la troisième semaine, j’ai fait participer les conjoints.” Roxanne nous parle également de l’importance de créer une structure souple, non-hiérarchisée, où intervenants et participants sont sur un pied d’égalité. 

La danse permet de laisser de côté les soucis en se posant un défi physique ou en riant, en renouant avec un partenaire et avec d’autres personnes qui traversent une expérience semblable sans pour autant en parler. Le groupe dont Roxanne nous parle est composé de personnes qui ont des enfants, frères ou petits-enfants en détention. Pour le dernier atelier, à la mi-décembre, des grands-parents qui ont la garde de leurs petits-enfants ont demandé à les amener pour l’activité. 

Nous sommes heureux d’avoir pu offrir à cette clientèle, trop souvent méconnue, un sentiment de bien-être, un lieu où se défouler l’espace d’un atelier.