Marlene Millar | Productions Films Danse Migration

Biographie

Avec une formation en danse contemporaine et en design, la cinéaste montréalaise Marlene Millar a créé son premier film primé THE WOMAN AND THE SINK en 1989. Marlene a obtenu un baccalauréat en production cinématographique de l’Université Concordia, a étudié dans le cadre du programme d’études supérieures à la School of the Art Institute of Chicago et, en 1999, a reçu une bourse Pew Fellowship en danse média à la University of California, Los Angeles.

En 2001, Marlene et Philip Szporer ont cofondé la société de production MOUVEMENT PERPÉTUEL, réalisant et produisant des documentaires sur l’art et des films de danse de renom dont BHAIRAVA, 1001 LIGHTS et CRU. Leurs partenaires de télédiffusion comprennent Bravo!, ARTV, APTN, CBC et TéléQuébec. Leur travail est largement vu dans les festivals internationaux et a été présenté lors d’événements mondiaux tels que les Jeux olympiques culturels de 2010, l’exposition universelle de Shanghai, une tournée de l’UNESCO en Amérique latine.

LAY ME LOW, PILGRIMAGE, MOVE, THE STORM et TRAVERSE sont réalisés par Marlene dans le cadre du Migration Dance Film Project qu’elle a créé avec la chorégraphe Sandy Silva en 2014. Actuellement en exposition et sur le circuit des festivals de films, les films de la série ont remporté à ce jour vingt prix et récompenses, dont le prix du meilleur film international au Screen Dance Festival de Perth, le prix du meilleur film de danse au Aesthetica Short Film Festival de Leed, le premier prix au Cinematica en Italie et le prix du public au Cinedans, Amsterdam ; Prix spécial du jury à Des Arts // Des Cinés en France ; Meilleur court métrage au San Francisco Dance Film Festival ; le premier Prix Lumière à Cinédanse, Québec et récemment le Prix Golden Sheaf des arts de la scène et en nomination pour le Meilleur Festival au Yorkton Film Festival – le plus ancien festival en Amérique du Nord.

Le projet le plus personnel et le plus ambitieux de Marlene à ce jour est l’installation d’essai WITNESS, une œuvre de commande actuellement présentée dans son exposition personnelle au Threshold artspace à Perth, en Écosse, ainsi que 30 œuvres qu’elle a réalisées ou coréalisées depuis 1989.

Parmi les films de danse VANISHING POINTS, HOOP, TURNAROUND TANGO et HANDS ON de la réalisatrice Marites Carino, TWITCH et TALK TO ME du réalisateur Jules de Niverville et l’installation OUT OF MIES de Lynda Gaudreau. Le mentorat des cinéastes de la relève est une partie importante des activités de Marlene depuis 1994. Elle a donné des ateliers de création cinématographique au Canada et à l’étranger dans des instituts tels que le Centre Imagine au Burkina Faso, Impulstanz à Vienne, l’Université de Bowling Green en Ohio, Loikka Festival à Helsinki, Malakta Art Factory en Finlande. Au Canada, elle est régulièrement conférencière invitée en production cinématographique à l’Université Concordia et a été mentor de documentaristes à Iqaluit, Igloolik, Cambridge Bay et Pangnirtung, au Nunavut, avec la Nunavut Film Development Corporation et l’Office national du film du Canada. Marlene a également une carrière bien établie en tant que monteuse de films. Active dans le milieu du cinéma indépendant, Marlene a siégé au conseil d’administration de Main Film pendant 10 ans et est membre de longue date de l’Organisation du documentaire du Canada. C’est la deuxième année que Marlene co-commissaire de la série de courts-métrages sur la danse pour le Festival Quartiers Danses.

Partager cette page

Patrimoine Canada
CAC
CALQ
Culture et communications québec
CAM
Ville de Montréal