Malandain Ballet Biarritz (Biarritz, France)

Thierry Malandain

Chorégraphe

Biographie

Élu à l’Académie des beaux-arts en 2019, Thierry Malandain s’engage dans la création d’un répertoire profondément lié à la danse classique. Il met de l’avant le corps dansant dans sa puissance, sa virtuosité, son humanité et sa sensualité. Par son style intemporel et sobre guidé par sa recherche du sens et de l’esthétique, il puise sa richesse autant  dans les racines que dans une vision renouvelée de la danse académique.

Extrait de l’œuvre La Pastorale.

Durée : 75 minutes.

Programmation en salles
Jeudi 8 septembre - Soirée d'ouverture 20h
Représentation spéciale au Théâtre Maisonneuve à la Place des Arts

La Pastorale

22 interprètes

Le Malandain Ballet Biarritz vous présente La Pastorale, la 6ième Symphonie de Ludwig van Beethoven. « La Symphonie Pastorale, ou Souvenir de la vie rustique, est plus une émotion exprimée qu’une peinture descriptive. » Traduisant l’amour ardent de ce compositeur pour la nature, cette œuvre met en scène 22 interprètes qui dansent l’innocence et la tranquillité de la Grèce antique. Empreinte de sérénité et entièrement idéaliste, La Pastorale invoque l’antiquité hellénique, un lieu de nostalgie et de perfection artistique, de la douleur d’un désir sans fin à la béatitude de la lumière originelle.

Vision artistique

La Pastorale traite naturellement de la 6ème Symphonie de Beethoven, dite Symphonie Pastorale dans laquelle on peut voir en filigrane les sentiers fleuris de la pastorale antique, l’innocence des premiers temps ou bien encore, planant comme une auréole, les poussières sacrées d’Athènes. Couplée à la Cantate op. 112, et à quelques motifs des Ruines d’Athènes, dans les pas d’un compagnon errant, la Pastorale invoquera l’antiquité hellénique, comme lieu de nostalgie et de ressource, de la douleur d’un désir sans fin au royaume spirituel de l’infini.

Programmation en salles
Samedi 10 septembre 21h
Studio Théâtre des Grands Ballets Canadiens à l'édifice Wilder

Mozart à deux

12 interprètes

Extrait du spectacle Bal Solitude, faisant d’ailleurs partie du répertoire du Leipzig Ballet (Allemagne) et du Wiener Staatsballett (Autriche), le Malandain Ballet Biarritz présente le pas de deux Mozart à 2. Dans le contexte d’un bal, de ses festivités et de ses aventures amoureuses, ce duo révèle la solitude vécue lorsque l’amour ne rime pas avec célébration. Mozart à 2 est la mise en scène du sentiment de manque lorsque la réciprocité amoureuse n’est pas au rendez-vous, le tout dansé sur des concertos pour piano de Mozart.  u cœur, l’abandon et la vulnérabilité.

Extrait de l’œuvre Mozart à deux.

Durée : 35 minutes.

Vision artistique

En 1997, quelques pages tirées de concertos pour piano de Mozart permirent de créer les duos du spectacle « Bal Solitude ». Il s’agissait alors de rendre compte d’épisodes amoureux dans le contexte d’un bal, un lieu propice à la fête, mais révélateur des solitudes lorsque l’amour ne rime pas toujours avec. C’est cette physionomie changeante d’un sentiment qui se mesure parfois à l’ampleur du manque qu’aborde Mozart à 2

Extrait de l’œuvre Nocturnes.

Durée : 28 minutes.

Programmation en salles
Samedi 10 septembre 19h
Studio Théâtre des Grands Ballets Canadiens à l'édifice Wilder

Nocturnes

22 interprètes

Le Malandain Ballet Biarritz présente Nocturnes, une interprétation de l’accablant chagrin que peut causer l’amour, au travers des danses funèbres de la fin du Moyen Âge. Sur Les Nocturnes, 21 pièces composées par Frédéric Chopin entre 1827 et 1846, cette œuvre dépeint le passage du temps et la mort comme réunion fraternelle entre les individus de tous rangs, allant ainsi au-delà de l’association entre la vie et la mort. Par cette fresque d’une éternelle mélancolie, Nocturnes s’inspire du romantisme noir de Chopin, mais aussi des danses macabres du Moyen Âge.

Vision artistique

Chopin traduit dans « Les Nocturnes » les langueurs de l’amour avec la profondeur de sa nature éprise de mélancolie. Cette prépondérance d’un sentiment empreint d’un voile obscur cultivé par Chopin a conduit Thierry Malandain à un rapprochement avec les danses macabres en vogue à la fin du Moyen- ge. Elles symbolisaient le passage du temps et montraient comment la mort réunit fraternellement les hommes de tous rangs. « Nocturnes » se présente comme une fresque, comme un songe écrasé sous le poids d’une éternelle mélancolie.

Interprètes dans La Pastorale et Nocturnes:

22 danseurs : Alejandro Sánchez Bretones, Alessia Peschiulli, Allegra Vianello, Claire Lonchampt, Clémence Chevillotte, Frederik Deberdt, Giuditta Banchetti, Guillaume Lillo, Hugo Layer, Irma Hoffren, Ismael Turel Yagüe, Jeshua Costa, Julen Rodriguez Flores, Julie Bruneau, Laurine Viel, Loan Frantz, Marta Alonso, Mickaël Conte, Noé Ballot, Patricia Velázquez, Raphaël Canet, Yui Uwaha

Interprètes Mozart à deux :

12 interprètes du Malandain Ballet Biarritz

Crédits photo portrait : Johan Morin & Yocom

Crédits photo performance : à venir