Trip The Light Fantastic (Montréal,Canada)

Kyra Jean Green

Chorégraphe et interprète

Biographie

Kyra Jean Green est une chorégraphe d’origine française, elle a grandi en Floride et est maintenant installée à Montréal. Titulaire d’un baccalauréat en danse de la Juilliard School, c’est en 2017 qu’elle fonde la compagnie Trip The Light Fantastic qui fait ses débuts au Festival Quartiers Danses. Elle y a, depuis, remporté le Prix Coup de Coeur du Public en 2016 et 2018. Son travail chorégraphique a été présenté au Canada, mais aussi à l’international (Allemagne, Danemark, Portugual, États-Unis, Panama et État-Unis).

Extrait de l’œuvre The Smile Club.

Durée : 45 minutes

Programmation en salles
Mercredi 14 septembre, 20h
Studio-Théâtre des Grands Ballets Canadiens à l'Édifice Wilder

The Smile Club

Cette œuvre de Kyra Jean Green explore ce que peut être l’oubli des émotions et des sensations physiques. Le personnage principal souffre d’une combinaison d’alexithymie, l’incapacité à identifier et décrire les émotions ressenties par soi-même, et l’anaphie, l’incapacité de ressentir le toucher. . Elle se retrouve ainsi dans un monde où tout est engourdi. La soliste se remémore ce qu’était toucher et éprouver des émotions, mais sa mémoire lui fait défaut. Cette performance intime est un regard sur le monde privé d’un individu qui veut désespérément ressentir à nouveau.

Interprètes: Alexandre Carlos, Charles-Alexis Desgagnes, Emanuelle Martin, Geneviève Gagné, Janelle Hacault, Marco Edouard, Sara Harton

Crédit photo performance: Damian Siqueiros

Programmation en salles
Mercredi 14 septembre, 20h
Studio Théâtre des Grands Ballets Canadiens à l'édifice Wilder

Forgotten feelings

Cette œuvre de Kyra Jean Green explore ce que peut être l’oubli des émotions et des sensations physiques. Le personnage principal souffre d’une combinaison d’alexithymie, l’incapacité à identifier et décrire les émotions ressenties par soi-même, et l’anaphie, l’incapacité de ressentir le toucher. . Elle se retrouve ainsi dans un monde où tout est engourdi. La soliste se remémore ce qu’était toucher et éprouver des émotions, mais sa mémoire lui fait défaut. Cette performance intime est un regard sur le monde privé d’un individu qui veut désespérément ressentir à nouveau.

Interprète : Kyra Jean Green

Crédits photo performance : Damian Siqueiros

Vision artistique

Moi, Kyra Jean Green, et ma compagnie Trip The Light Fantastic, avons comme but de découvrir la vérité qui se cache sous la surface de la perception humaine. Je questionne et plonge dans les réalités de la psyché individuelle et les stigmates sociaux qui nous empêchent d’atteindre notre propre libération. Mon objectif est de poser ces questions de manière brutale à travers le langage de la danse et des médias mixtes afin d’inspirer un changement positif chez les membres du public.