Programme double – Sinha Danse – Montréal

Samedi 12 septembre, 20 h
Maison de la culture Rosemont-La Petite-Patrie
6707 Avenue de Lorimier

 
Redécouvrez ces deux solos phares – tirés d’œuvres des années 90 – mis au goût du jour par un grand soliste et chorégraphe de la danse contemporaine canadienne, Roger Sinha.

Entrée libre

BurningSkinRoger Sinha (Montréal)
Burning Skin

L'origine de Burning Skin réside dans la lecture d'une nouvelle, The Rainbow Sign, de l'écrivain britannique Hanif Kureishi, scénariste du film, My Beautiful Laundrette.
La découverte de ce texte survient au moment où Roger Sinha porte un intérêt croissant à ses racines indiennes et Kureishi renvoie Sinha à des pans entiers de sa propre enfance.
Burning Skin consiste en fait en une relecture très personnelle de ce texte. À travers une gestuelle influencée par les arts martiaux, le ballet, la danse moderne, le bharata natyam et son propre vocabulaire basé sur l'improvisation, Roger Sinha raconte les violentes confrontations racistes de sa jeunesse.

Interprètes : Roger Sinha
Musique originale : Charmaine LeBlanc, Dino Giancola.
Autres musiques : Nusrat Fateh Ali Khan, Johann Strauss, Gurpeet Chana.
Costumes : Marirosa
Photographe : Stephen Hues
Éclairages : Caroline Ross
Remerciements : « L’équipe du festival, l’équipe et le Conseil d’administration de Sinha Danse, ma famille ». (Roger Sinha)

 

Zeros and Ones - par Michael SlobodianRoger Sinha (Montréal)
Zeros & Ones

Zeros & Ones utilise un vocabulaire hybride où le spoken word et la vidéo permettent l'émergence d'un langage poétique du corps. Le mélange unique de Sinha Danse entre danse contemporaine et danse indienne offre une puissante vision sur la façon dont l'Est et l'Ouest peuvent se réunir avant d’entrer en collision.

Interprètes : Roger Sinha
Musique originale : Dino Giancola, Ganesh Anandan, Roger Sinha
Autres musiques : Rossini
Costumes : Marirosa
Photographe : Michael Slobodian
Éclairages : Caroline Nadeau
Remerciements : « L’équipe du festival, l’équipe et le Conseil d’administration de Sinha Danse, ma famille ». (Roger Sinha)
 
 

Extraits vidéo