Khi (χ) + Fuck it + Cube

Mardi 15 septembre, 12 h
Place Émilie-Gamelin
(Métro Berri-UQÀM)

 

Josiane Fortin Danse AJosiane Fortin (Montréal)
Khi (χ)

Khi (χ) est une chorégraphie contemporaine qui invite à découvrir l’intériorité et l’extériorité de deux danseurs à travers une démarche sensible et sensorielle. Les interprètes s’inspirent des textures d’objets divers ainsi que de l’environnement urbain et investissent corporellement ces textures variées de façon qualitative et sonore, pour qu’émergent des pulsions et des états. La chorégraphie Khi (χ), nommée d’après la lettre grecque « χ : khi », est un dialogue corporel qui se tisse dans l’entrecroisement (χ) et dans l’interconnexion des mondes sensibles et imaginaires des danseurs.

Interprètes : Myriam Tremblay-Quévillon, Antoine Turmine
Répétiteur/œil extérieur : Emmanuelle Bourassa-Beaudoin
Costumes : Josiane Fortin et interprètes
Photographe : Cindy Lopez
Remerciements : Le Département de danse de l'UQAM
 

fuck it 1 photocred Sonya Stefan.Catherine Lafleur (Montréal)
Fuck it

Pour cette pièce, la chorégraphe s’influence en partie du mouvement grunge des années 90 qui se caractérisait par une attitude de rébellion, de dérision, d’humour, de justice, de passion. Avec intensité et désinvolture, la danse traduit en mouvement le désir d’action, de révolte et d’affirmation. Elle se manifeste autant par sa fougue que par son apathie. Désillusionnés et sur la voie du dérapage, les corps évoluent dans un laisser-aller qui fait écho à un état d’esprit où tout est possible et permis.
 
Interprètes : Mathieu Campeau, Émilie Morin et Alessandra Regano
Répétiteur / œil extérieur : Nicolas Patry
Remerciements : Fuck it a bénéficié du Programme d’aide aux artistes en danse du département de danse de l’Université du Québec à Montréal.
 
Le public, Quartiers Danses, les merveilleux interprètes Mathieu Campeau et Émilie Morin ainsi que tous les artistes impliqués dont Alessandra Rigano. Le Pavillon de danse de L’UQAM, mon commanditaire favori, Sonya Stefan et mon indispensable répétiteur Nicolas Patry. Merci aussi à Meddy Boulom pour sa collaboration et son soutien.
 

201505_vitormunhoz_zogma_cube-29[ZØGMA] Collectif de folklore urbain (Montréal)
Cube

Première création in situ de [ZØGMA], Cube évolue sur un tout nouveau terrain de jeu pour la gigue : un espace hors les murs du studio ou de la salle de spectacle qui permet la liberté de mouvement. Trois danseurs et un percussionniste alternent prouesses rythmiques et gestuelles dans un contexte multidimensionnel influencé par les différents lieux de performance. Les interprètes manipulent six planches de bois qui passent graduellement d’espace de danse éclaté à une structure cubique contraignante. Cette diminution progressive de l’aire de danse influence le langage chorégraphique utilisé et la charge émotionnelle véhiculée.
 
Interprètes : Olivier Arseneault, Antoine Turmine, Ian Yaworski
Répétiteur/œil extérieur : Mario Boucher
Musique : Patrick Dugas
Costumes : Yaëlle Azoulay
Photographe : Vitor Munhoz
Scénographie : Louis Gloutnez, Michel Forget, Olivier Arseneault