Hybridité et émergence 1 – Programme triple – Montréal

Dimanche 13 septembre, 20 h
Maison Théâtre
245 rue Ontario Est

 
Le volet Hybridité et émergence met de l’avant le talent des jeunes chorégraphes d’ici. Créativité, originalité, fougue : Provencher aborde la question du genre avec un quintet d’hommes, Bélanger présente un duo sculptural, et Sanh-Châu réunit trois interprètes qui explorent l’aspect chaotique des mouvements.

Achetez des billets

Children of Chemistry - Gabriel Germain.jpg2Sébastien Provencher (Montréal)
Children of Chemistry

Pièce inspirée des standards masculins et féminins véhiculés dans l’univers médiatique et dans la culture populaire pour illustrer les clichés qui nous poussent à nous conformer aux normes. Sur un ton humoristique et ironique, il joue avec les codes du genre masculin et féminin pour évoquer les absurdités qui nous poussent à concevoir le genre de façon binaire en danse et dans notre société.

Interprètes et collaborateurs à la création : Miguel Anguiano, Louis-Elyan Martin, Jossua Collin, Julien Mercille, Alexandre Morin
Répétitrice : Helen Simard
Musique : Hani Debbache
Costumes : Sébastien Provencher
Photographe : Gabriel Germain
Éclairages : Nancy Bussières

AÌ€ petite distance - par Michael KovacsKati Bélanger (Montréal)
À petite distance

À petite distance est une fenêtre sur le contact physique, là où les contours de l’un se frottent à ceux de l’autre. Nous vivons le calme, la tendresse et la lutte qui occupe l’espace entre deux personnes. Le mouvement puise son inspiration de pratiques aussi variées que le tango et les arts martiaux. De cela émerge une création étonnamment sculpturale.

Interprètes : Marie-Pier Gilbert et Katherine Ng
Oeil extérieur : Vanessa Bousquet
Costumes : Karen Vaquilar
Photographe : Michael Kovacs
 
 
 
 

Black&Scholes1973 - par Sarah-MarieKim-Sanh Châu (Montréal)
Black & Scholes (1973)

Black & Scholes (1973) est une pièce qui traite du chaos. Elle aborde la construction et la déstructuration du mouvement comme des dynamiques internes et inhérentes au corps. La chorégraphie interagit avec une animation composée de dessins faits à la main; danse et visuels qui défilent de façon organique.

Interprètes : Maud Llorente, Raquel Lanziner et Nicolas Patry
Oeil extérieur : Miriam Ginestier
Photographe : Sarah-Marie
 

Extrait vidéo