Fuck it + Sans Lactose

Vendredi 11 septembre, 12 h
Place des Festivals
À l'angle des rues Sainte-Cahterine et Jeanne-Mance

 

fuck it 1 photocred Sonya Stefan.Catherine Lafleur (Montréal)
Fuck it

Pour cette pièce, la chorégraphe s’influence en partie du mouvement grunge des années 90 qui se caractérisait par une attitude de rébellion, de dérision, d’humour, de justice, de passion. Avec intensité et désinvolture, la danse traduit en mouvement le désir d’action, de révolte et d’affirmation. Elle se manifeste autant par sa fougue que par son apathie. Désillusionnés et sur la voie du dérapage, les corps évoluent dans un laisser-aller qui fait écho à un état d’esprit où tout est possible et permis.
 
Interprètes : Mathieu Campeau, Émilie Morin et Alessandra Regano
Répétiteur / œil extérieur : Nicolas Patry
Remerciements : Fuck it a bénéficié du Programme d’aide aux artistes en danse du département de danse de l’Université du Québec à Montréal.
 
Le public, Quartiers Danses, les merveilleux interprètes Mathieu Campeau et Émilie Morin ainsi que tous les artistes impliqués dont Alessandra Rigano. Le Pavillon de danse de L’UQAM, mon commanditaire favori, Sonya Stefan et mon indispensable répétiteur Nicolas Patry. Merci aussi à Meddy Boulom pour sa collaboration et son soutien.
 

Groupe_pop_recadre¦üe_IMPIsabelle Boulanger, La Grande Fente (Montréal)
Sans lactose

Définition : Agir de manière à ce que toute action et ses effets ne causent aucune amertume.

Un groupe de femmes est projeté dans un monde où chacune d’elle se conforme radicalement à elle-même. Affranchies du regard extérieur et complètement désinhibées, elles obéissent ensemble au principe d’intégrité absolue. Elles forment un « girl gang » dans lequel chacune se distingue et représente quelque chose de précis, comme les Spice Girls l’ont fait. Elles forment un tout, une entité parfaitement équilibrée qui leur donne un soutien et justifie leurs écarts de conduite, leurs incongruités individuelles. Peut-on être trop soi-même ou trop intègre?

Mais à quoi faut-il obéir exactement? À tort ou à raison, les interprètes évoluent en se positionnant sur leurs désirs et leurs consciences. Elles sont inébranlables en groupe, mais affaiblies une fois isolées, ce qui explique peut-être certains comportements tordus et quelques flous identitaires. Elles sont imparfaites, mais totalement intègres ce qui les rend parfaites. Certaines auront parfois à négocier avec leurs convictions et seront profondément perdues. Elles feront des erreurs au passage, se montreront faibles, voir laides, mais là se trouve leur triomphe.

Imprévisibilité, ambigüité, absurdité, féminité.
 
Interprètes : Isabelle, Boulanger, Joanie Deschatelets, Stacy Desilets, Noémie Dufou-Campeau, Kim Henry
Répétiteur/œil extérieur : Simon-Xavier Lefebvre & Guillaume Biron
Musique (composition) : Guillaume Biron & Hubert de Roy
Costumes : Isabelle Boulanger
Éclairages : Renaud Pettigrew
Photographe : Christel Bourque
 

Extrait vidéo