Fuck it + Entrelacs

Samedi 19 septembre, 11 h 30
Belvédère du Mont-Royal
1260, rue Remembrance

 

fuck it 1 photocred Sonya Stefan.Catherine Lafleur (Montréal)
Fuck it

Pour cette pièce, la chorégraphe s’influence en partie du mouvement grunge des années 90 qui se caractérisait par une attitude de rébellion, de dérision, d’humour, de justice, de passion. Avec intensité et désinvolture, la danse traduit en mouvement le désir d’action, de révolte et d’affirmation. Elle se manifeste autant par sa fougue que par son apathie. Désillusionnés et sur la voie du dérapage, les corps évoluent dans un laisser-aller qui fait écho à un état d’esprit où tout est possible et permis.
 
Interprètes : Mathieu Campeau, Émilie Morin et Alessandra Regano
Répétiteur / œil extérieur : Nicolas Patry
Remerciements : Fuck it a bénéficié du Programme d’aide aux artistes en danse du département de danse de l’Université du Québec à Montréal.
 
Le public, Quartiers Danses, les merveilleux interprètes Mathieu Campeau et Émilie Morin ainsi que tous les artistes impliqués dont Alessandra Rigano. Le Pavillon de danse de L’UQAM, mon commanditaire favori, Sonya Stefan et mon indispensable répétiteur Nicolas Patry. Merci aussi à Meddy Boulom pour sa collaboration et son soutien.
 

Entrelacs_Alt-Shift 01Anne-Flore de Rochambeau & Liliane Moussa (Montréal)
Entrelacs

Entrelacs résulte de la rencontre entre deux démarches artistiques qui exposent des corps en perpétuelle évolution. Trois interprètes tissent dans l’espace une toile élastique qui délimite leur terrain de jeu. Inspiré par cette architecture mouvante, un violoniste entame un dialogue avec les corps dansants. Le spectateur peut à tout moment moduler la forme de la toile et ainsi altérer le déroulement de la pièce. L’interaction entre les interprètes et le musicien est alors modulée et enrichie par la présence et les interventions du spectateur.
 
Interprètes : Marine Rihxon, Liliane Moussa et Anne-Flore de
Rochambeau
Oeil extérieur : Katya Montaignac
Musique (composition) : Guido Del Fabbro
Musicien : Guido Del Fabbro (violoniste)
Remerciements : Département de danse de l’UQAM