Entrelacs + Offshore + Une ContreVérité | Urbanisée

Vendredi 18 septembre, 17 h
Place des Festivals
À l'angle des rues Sainte-Catherine et Jeanne-Mance

 

Entrelacs_Alt-Shift 01Anne-Flore de Rochambeau & Liliane Moussa (Montréal)
Entrelacs

Entrelacs résulte de la rencontre entre deux démarches artistiques qui exposent des corps en perpétuelle évolution. Trois interprètes tissent dans l’espace une toile élastique qui délimite leur terrain de jeu. Inspiré par cette architecture mouvante, un violoniste entame un dialogue avec les corps dansants. Le spectateur peut à tout moment moduler la forme de la toile et ainsi altérer le déroulement de la pièce. L’interaction entre les interprètes et le musicien est alors modulée et enrichie par la présence et les interventions du spectateur.
 
Interprètes : Marine Rihxon, Liliane Moussa et Anne-Flore de
Rochambeau
Oeil extérieur : Katya Montaignac
Musique (composition) : Guido Del Fabbro
Musicien : Guido Del Fabbro (violoniste)
Remerciements : Département de danse de l’UQAM
 

Inma Salas1 copiaCia Daniel Abreu (Montréal)
Offshore

La pièce Offshore a été conçue pour les lieux non traditionnels. Elle ne cherche pas à raconter une histoire, mais vise plutôt à mettre le corps en relation avec l’impulsion, qui tous deux se frappent contre l’air à l’instar de pensées qui se heurtent aux parois du crâne.
 
Interprètes : Daniel Abreu
Costumes : Cia Daniel Abreu
Photographie : Inma Salas
Remerciements : Ministerio de Cultura y Deportes de España
 

_MG_4145-ModifierElizabeth Suich (Montréal)
Une ContreVérité | Urbanisée

Une ContreVérité est un duo dansé qui use du stratagème de la gémellité pour dépeindre un moment singulier de la vie d’une femme. Face à un miroir, face à son double, une femme s’admire, se coiffe, se maquille, semant progressivement trouble et ambigüité. Alors que la folie s’empare des mécanismes sociaux, l’humain révèle sa vulnérabilité et sa sensibilité. Pièce d’une quinzaine de minutes, Une ContreVérité vise l’essentiel et la simplicité. Cette pièce a remporté le Prix du public du Festival Quartiers Danses en 2012 10e Édition.
 
Interprètes : Maude et Sandrine Gobeil
Répétitrice :France Roy
Montage sonore : Sébastien Talbot
Costumes : American Apparel
Photographe : Vanessa Forget
Remerciements : Maude Gobeil, Sandrine Gobeil, Anne-Marie Brault, Manon Oligny, Sara Dell’Ava, France Roy, Département de danse de l’UQAM, Sébastien Talbot et Enilda Segovia.