Festival Quartiers Danses

Twitter Facebook Instagram
  • Casually, inconspicuously, as if nothing happened | Helen Simard

    Date : 26 août 2017
    Heure : 12:00  à  1:00
    SAMEDI 26 AOÛT ▶︎ 12H   Place du marché Atwater
    MERCREDI 13 SEPTEMBRE ▶︎ 12H30   Place des Festivals
    VENDREDI 8 SEPTEMBRE ▶︎ 12H  Rue Wellington
    MERCREDI 13 SEPTEMBRE ▶︎ 17H  Jardins Gamelin

     

    PREMIÈRE – CRÉATION 2017

    HelenSimard_photo_Martin-Leduc-Poirier

     © Martin Leduc-Poirier

    Casually, inconspicuously, as if nothing happened | Helen Simard

    Située quelque part entre karaoké psychédélique et communion collective, cette pièce réunit mouvement et musique dans une oeuvre à la fois poétique, ludique et vulnérable. À travers une adaptation de la pièce Mine de rien de Marie Mougeolle et Liane Thériault, la chorégraphe Helen Simard et ses interprètes explorent les notions d’écriture collective et de création collective.

    QuatuorForce vive Musique live et dansePerformance

    • Musique (composition) Roger White
    • Musiciens / interprètes: Stéphanie Fromentin, Marie Mougeolle, Emmalie Ruest, Liane Thériault, Roger White
    • Projet initié par: Marie Mougeolle et Liane Thériault
    • Remerciements: Marie Mougeolle, Liane Thériault, les interprètes, Marijoe Foucher, Marine Rixhon, Emily Gualtieri et Tangente Danse

     

    helensimard-(crédit-photo-Roger-White)

    © Roger White
    BIOGRAPHIE DE LA CHORÉGRAPHE

    De 2000 à 2012, Helen Simard est chorégraphe et interprète avec Solid State Breakdance et participe à la création collective de neuf œuvres chorégraphiques présentées à travers le Canada et l’Europe. Depuis, elle crée plusieurs spectacles interdisciplinaires en tant que chorégraphe indépendante : On the Subject of Compassion (2011), NO FUN (2014), Mouvement sans/100 manifestes (2014) et IDIOT (2017), présentés par Tangente Danse, Studio 303, La Chapelle et Festival Quartiers Danses à Montréal, ainsi que le Guelph Contemporary Dance Festival, SummerWorks (Toronto), Dancing on the Edge (Vancouver) et KISMIF (Portugal). Bachelière en danse contemporaine de l’Université Concordia (2000), Helen a une maîtrise en danse à l’UQAM en 2014 et y est doctorante en études et pratiques des arts.

    VISION ARTISTIQUE 

    « La beauté et l’absurdité de la vie quotidienne sont ce qui m’inspire. Je puise dans ma formation en théâtre physique et en danse contemporaine pour créer des actes de “poésie physique”. La danse est pour moi un élément essentiel de l’expérience humaine, elle nous permet d’expérimenter d’autres façons d’être et de penser. Je m’intéresse beaucoup à mes spectateurs, et j’espère par mon travail susciter une discussion franche avec eux pour remettre en question nos suppositions sur ce qu’est ou non la danse. »

    HELEN SIMARD