Festival Quartiers Danses

Twitter Facebook Instagram
  • Le groupe de poésie moderne

    Démarche artistique

    Écrits comme des partitions pour un ou plusieurs interprètes, les textes du GPM cultivent « l’art de la riposte » et sont rendus dans une chorégraphie parfaitement réglée qui s’ajuste à la partition vocale. Il faut voir et entendre le GPM sur scène pour comprendre la précision mécanique qu’il recherche dans le détournement du langage et le sens qu’il (re)donne au monde par le biais de cette esthétique qui lui est propre.

    Biographie

    Le groupe de poésie moderne (GPM) a été fondé en 1993 par Bernard Dion et Benoît Paiement, auxquels se sont ensuite joints Robert Reid, Christophe Rapin et Félixe Ross. Le GPM a développé une approche singulière de l’écriture de textes poétiques et de la composition de spectacles, de leur interprétation et de leur mise en espace. La langue et le rythme sont au cœur de leurs spectacles, basés sur des textes performatifs unis davantage par le ton que par le propos.

    Photo : Francis Moreau et Robert Reid

    RETOUR